Aller au contenu

Deux jours pour transformer la formation professionnelle

Formation Professionnalisation

Pour sa 4e édition, Innov'ember s’est déroulé les 17 et 18 novembre à Lille sur l’impact des transitions écologiques et technologiques dans les pratiques formatives et éducatives mais aussi dans l’évolution des formations et des métiers.

paru le 23/11/2022 - Mise à jour le 23/11/2022 (11:27)

Notre société est confrontée à un tournant, sur un plan technologique, économique, sanitaire, social et environnemental. Ces enjeux sont tout particulièrement prégnants dans la région Hauts-de-France, lieu de transitions, économique, sociale et écologique à la hauteur de son important passé industriel et minier. Ces transitions impliquent des transformations dans nos manières d’être, de penser, et d’agir, et une capacité d’adaptation continue des individus et des organisations.

Par la variété de ses domaines d’expertise, d’excellence et de savoir-faire, l’Université de Lille a un rôle-clé à jouer dans les réponses à apporter à ces défis. C’est pourquoi son projet a été conçu autour du thème de la transition globale. L’objectif est d’initier de nouvelles pistes d’action pour réinventer le progrès, et créer de nouveaux parcours de formation en s’appuyant sur l’écosystème métropolitain et régional.

Pendant deux jours, une centaine de participant·e·s au total ont eu l’occasion de se pencher sur ces sujets et confronter leurs idées à travers différents temps d’échanges.

Retour sur Innov'ember 2022

Journée du 17 novembre

Le jeudi 17 novembre avait pour thématique « La place de l’université dans la transition écologique dans son territoire : Comment l’université participe à ces transitions à travers la recherche, les formations et les actions ? » et a débuté par la conférence inaugurale avec l’intervention de Jean-François Bodart - Vice-président ingénierie pédagogique et innovation, Corinne Robaczewski - Vice-présidente formation professionnelle et insertion, Laurence Lejeune - Responsable du pôle projets innovation et digitalisation, service ingénierie, FCA, et Jean Vanderspelden.

La journée s’est poursuivie avec le world café rythmé par une série de courts ateliers autour des pratiques d'apprenance, la sobriété numérique, la consommation responsable, les fresques du climat, le plan de déplacement de l'université et la coopérative Railcoop.

Enfin, a eu lieu la restitution par les rapporteurs des ateliers pour échanger autour des thématiques abordées.

Les grands témoins José Mariage - directeur du Partenariat-Centre Gaïa, Julien Boidin - chargé de mission et animateur territorial APES Hauts-de-France, Christopher Liénard - adjoint au maire aux urgences écologiques et à l'aménagement Ville de Faches-Thumesnil, et Emeline Huart - directrice à la DDDRS Université de Lille, ont partagé leurs expériences respectives sur des projets menés en lien avec la transition environnementale.

Journée du 18 novembre

Le vendredi 18 novembre a débuté par une table ronde animée par Maurice Monoky - directeur AFP2I, au cours de laquelle deux questions ont été abordées : 

  • Comment les innovations constituent-elles une réponse aux enjeux posés par la transition écologique ?
  • Quelles sont les compétences à développer ?

Avec l’intervention de Louis Vanetti - entrepreneur chez L&SMART ; Jocelyn Gombault - responsable de projets observatoire des métiers des services de l'automobile ANFA ; Romain Rouvoy - professeur des universités, Laboratoire CRISTAL ; Elise Ternynck - directrice de la formation ENSAIT ; Sébastien Denis - enseignant en entrepreneuriat et innovation ENSAIT et Jacques-Olivier Henon - directeur des politiques de formation et de l’innovation pédagogique du CCCA-BTP.

La journée s'est conclue avec plusieurs ateliers :

  • Les forgeurs numériques ou l’évolution des métiers de la production du fraisage à l’impression 3D avec Matthieu Régnier - DAGOMA® 3D, Rodolphe Astori - Le Fabricarium, Fab lab de Polytech Lille ;
  • Atelier d’upcycling, animé par Nathan Douillard - La Virgule ;
  • Démonstration d’une solution d’optimisation énergétique animé par Mahdi Boukerdja - Maître de conférences, département de systèmes embarqués, Polytech Lille.