Aller au contenu

Régis Bordet élu président de l’Université de Lille

Université des transitions Trajectoire de l’université

Les membres du nouveau conseil d’administration de l'Université de Lille ont élu, ce 7 décembre, Régis Bordet pour un mandat de quatre ans.

paru le 07/12/2021 - Mise à jour le 06/01/2022 (17:42)

Régis Bordet est élu président de l’Université de Lille après avoir recueilli 26 voix. La candidate Georgette Dal a obtenu 6 voix, le candidat Thomas Alam 9 voix et 3 voix se sont abstenues.

Professeur à l’Université de Lille et praticien hospitalier au CHU de Lille, Régis Bordet est impliqué à la fois dans des activités scientifiques et de management de la recherche. Directeur de l’unité mixte de recherche (UMR_S 1171, Université de Lille, Inserm, CHU de Lille) sur les troubles cognitifs dégénératifs et vasculaires, sa recherche est orientée vers la neuropsychopharmacologie qui étudie les effets des médicaments sur le cerveau et le comportement. De 2010 à 2016, il a coordonné le consortium européen Pharma-Cog (projet IMI- innovative medicines initiative). Il a aussi dirigé le Centre National de Gestion des Essais de Produits de Santé (CeNGEPS), un GIP partenarial consacré au développement d’essais thérapeutiques (2011-2015).


Vice-président Recherche de l’Université de Lille – Droit & Santé jusque décembre 2017, il a également été vice-président Stratégie et prospective à l’Université de Lille. Régis Bordet sera directeur général de la Fondation de l’I-Site jusqu’au 31 décembre 2021.

Début 2022, le président Régis Bordet présentera au conseil d’administration une équipe de vice-président·e·s et de chargé·e·s de mission. Cette équipe succèdera à celle de Jean-Christophe Camart, Président de l’Université de Lille sur la période 2018/2021, qui se consacrera, quant à lui, dès le 1er janvier 2022 à la Fondation de l’Université de Lille dont il a été nommé président en juillet 2020.

Dès le 1er janvier 2022, une étape importante marquera la présidence de Régis Bordet puisque l’Université de Lille devient établissement public expérimental (EPE) et associe officiellement l’Université de Lille, l’école nationale supérieure des arts et industries textiles (ENSAIT), l’école supérieure de journalisme de Lille (ESJ Lille), l’école nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille (ENSAPL) et Sciences Po Lille.

Cet établissement public expérimental vise à constituer une université reconnue, nationalement et internationalement, accessible et inclusive, qui joue tout son rôle dans le soutien à la transition globale et de la croissance de son territoire.

Régis Bordet portera ces ambitions au cours de sa gouvernance.

*Université de Lille dans son nouveau périmètre d’établissement public expérimental (universitedelille2022.fr)